Enfants co-victimes de violences conjugales

Publié le 15/09/2017
Les violences conjugales ont un impact fort sur les enfants qui sont aujourd'hui considérés comme des co-victimes. Comment mieux les protéger et les accompagner?

L’Observatoire Régional des Violences Faites aux Femmes (O.R.V.F) du Centre Hubertine Auclert, a réuni un groupe de travail, qui a permis d'établir un rapport.

Présenté en septembre 2017 aux élus et aux professionnels, ce rapport préconise des évolutions juridiques et institutionnelles afin d'améliorer la protection des enfants confrontés aux violences conjugales.

Le rapport met en lumière:

  • les conséquences sociales et psychologiques des violences conjugales sur les enfants, qui doivent être considérés comme co-victimes,
  • le manque actuel des dispositifs de protection, d’accompagnement et de soins disponibles.

Plusieurs axes forts d'amélioration et de prévention :

  • intégrer la thématique des enfants co-victimes dans les campagnes de sensibilisation sur les violences faites aux femmes,
  • renforcer l’éducation à l’égalité filles-garçons dès le plus jeune âge.

Le Centre Hubertine Auclert vous propose de visionner un entretien avec Karen SADLIER, Docteure en psychologie clinique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
msgDefautDepot

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

Captcha anti-spam
(Regénérer)